Pourquoi les concerts de K-pop sont généralement plus chers?

Dernière mise à jour : 13 sept.

Si vous êtes ici, c'est que vous vous posez cette question existentielle auquel nous allons répondre aujourd'hui : Pourquoi les concerts de K-pop sont plus chers que les autres concerts ?


Alors qu'un concert d'Orelsan ou de Soprano à Paris ne dépasse pas les 90 € (même pour une catégorie Or), il faudra compter jusqu'à 189 € pour un concert d'ATEEZ et jusqu'à 178 € pour un concert de BLACKPINK

gif

Voici une liste de réponse pour vous aider à mieux comprendre les raisons pour lesquelles vous devez parfois acheter vos billets plus chers qu'un concert d'artistes français, européens ou internationaux :



1 - LE PRIX DE LA SALLE

2 - LE PERSONNEL EN SALLE

3 - LA RARETÉ DE LA PRÉSENCE DES ARTISTES K-POP

4 - LE CHOIX DES PROMOTEURS

5 - LE CACHET DES ARTISTES K-POP

6 - LES FRAIS ANNEXES (VOYAGE, HEBERGEMENT, REPAS...)

7 - LES FRAIS CACHÉS (BILLETTERIE, SACEM, TVA...)


1 - LE PRIX DE LA SALLE

Nous allons commencer par l'un des aspects le plus difficile de la gestion d'une tournée de groupe de K-pop, il faudra compter des sommes importantes allouées à la réservation de ou des salle(s) pour les artistes.


Il faudra compter minimum 5 000 à 8 000 € pour la réservation d'une salle pouvant accueillir environ 1 200 à 2 000 personnes. Alors nous vous laissons imaginer les tarifs et/ou commissions pour louer un Zenith de 6 000 à 9 000 personnes, une salle de type Accord Hotel, ou encore un Stadium pour 1 ou 2 concerts.


Il faut prendre en compte que la salle n'est pas seulement louée pour les 1h30 à 2h de concert auquel vous allez pouvoir assister, celle-ci sera louée plusieurs heures avant voire parfois la veille pour assurer les répétitions des artistes sur place, la mise en place des services, de la scène, du son, et de la lumière, préparation des loges etc.


2 - LE PERSONNEL EN SALLE

Au prix de la salle, s'ajoute la mise à disposition de personnel professionnel obligatoire pouvant gérer la foule lors de l'évènement ainsi que les aspects techniques du concert, et ce dans n'importe quel pays où se rendent les artistes coréens.

gif

Il faudra faire intervenir du personnel SSIAP (Service de Sécurité Incendie et d'Assistance à Personnes), des agents de sécurité agrées (fouilles, rondes, et postes devant la scène), ainsi que des techniciens (régisseurs, montage de la scène, mise en place du son, mise en place de la lumière...).


Du personnel devra également être présent et employé spécialement pour l'évènement afin de permettre de gérer la billetterie sur place, généralement des agents hôte(sse)s.


Pour ces aspects techniques, il faudra compter entre 8 000 et 100 000 € (voire 3x plus sur certains évènements) de personnel et de matériel en fonction de la taille de la salle, de la foule présente, des exigences des labels sur la protection de leurs artistes et des demandes techniques particulières.




3 - LA RARETÉ DE LA PRÉSENCE DES ARTISTES K-POP

Le public paie en partie pour la rareté de la présence des artistes K-pop.


Prenons l'exemple des concerts en Europe, ce n'est pas tous les ans que vous pourrez aller voir ATEEZ, BTS ou encore The Boyz en concert à Paris. Tout simplement car ces artistes coréens réalisent rarement plusieurs tournées internationales d'affilées dans les mêmes villes.


Il est donc évident que les places vendues lors de leur passage seront des places exclusives. Le prochain passage étant généralement seulement 2 ou 3 ans après, voire plus pour certains groupes de K-pop.


Les places sont toujours limitées et très peu d'artistes coréens peuvent aujourd'hui se permettre de faire louer le stade de France pour leur concert et rembourser les frais considérables (sauf BTS).


4 - LE CHOIX DES PROMOTEURS

Les promoteurs entertainment se doivent de choisir des villes et emplacements stratégiques pour les artistes de K-pop qu'ils vont faire voyager. Il est par ailleurs parfois difficile pour un promoteur de pouvoir décrocher une date pour des artistes, car une tournée s'organise longtemps à l'avance et est parfois complexe. Il faut pouvoir s'arranger pour caler les dates des salles le plus rapprochées possibles afin que les artistes passent peu de temps sur le même continent (par exemple du 1er au 20 octobre).


De cette manière, les promoteurs peuvent limiter les frais de déplacement et d'hébergement pour les artistes. Même si ceux-ci restent considérables en fonction du nombre de membres, de leur notoriété, et des exigences du label.


5 - LE CACHET DES ARTISTES K-POP

Vous vous en doutez, les artistes de K-pop ne sont pas bénévoles, leur label et eux-mêmes ont besoin de percevoir un cachet pour pouvoir réaliser une performance et en vivre.


Le tarif du cachet est très variable en fonction du groupe de K-pop : nombre de membres, notoriété du groupe, exigences du show à réaliser, nombre d'heures passés, présence d'un fan meeting etc.

Pour vous donner un aperçu très large, il faudra compter entre 10 000 à 400 000 € pour faire intervenir un groupe de K-pop (ou artiste solo) en Europe ou aux Etats-Unis (sans compter les frais d'hébergement, déplacement, et repas à part).


6 - LES FRAIS ANNEXES (VOYAGE, HÉBERGEMENT, REPAS...)

Les artistes coréens ne se déplacent jamais seuls. Ils sont accompagnés de minimums 5 personnes supplémentaires jusqu'à 15 personnes pour les gros groupes (managers, coiffeurs, maquilleurs, régisseurs son, lumières, président ou vice-président du label...).


Le promoteur ou l'organisateur du concert devra prendre en charge pour toutes ces personnes (groupe et accompagnateurs) les frais de déplacement (aller-retour, ou divisé avec d'autres organisateurs), les frais d'hébergement pour plusieurs nuits, les repas, et les navettes si besoin entre l'hôtel et la salle de concert (en minibus ou encore taxi privé).


Imaginez payer une place de billet d'avion en classe Business pour 20 personnes de Séoul vers Paris (et ce, aller-retour), en plus des déplacements intercontinentaux pour les tournées européennes... et bien oui, ça coûte un bras !


7 - LES FRAIS CACHÉS (BILLETTERIE, SACEM, TVA...)

Ce que nous allons appeler les frais cachés ici sont les frais qui ne sont pas nécessairement visible par le public achetant un billet, mais qui se répercute sur le prix final du ticket proposé au grand public lors d'un concert de K-pop.


7-1 : LA BILLETTERIE

Vous ne le savez peut-être pas (et on ne vous en voudra pas), mais générer une billetterie (Ticketmaster, Weezevent...) n'est pas gratuit. Il faudra compter des frais plus ou moins élevés en fonction du montant du ticket et de la plateforme par laquelle passe l'organisateur du concert, et ce, sur CHAQUE ticket généré :

  • Comptez entre 0,99 € et 2,5 % de frais par ticket pour Weezevent

  • Et entre 2 et 3 € de frais par ticket pour Ticketmaster

Ces frais ne sont généralement par directement payé par l'acheteur du ticket, mais nécessairement répercuté sur le prix général des tickets vendus au final par l'organisateur.


7-2 : LA SACEM et la SPRE

La SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) assure la collecte et la répartition des droits d'auteur pour la diffusion publique (médias audiovisuels, salles de concert, festivals, services internet, cinémas, magasins, etc.) et pour la reproduction sur support (disques, vidéos, fichiers numériques légaux, DVD, CD-Rom, jeux vidéo...) des oeuvres qu'elle représente.

Source : Nos missions - La Sacem


Il est obligatoire pour un organisateur de concert ou de festival de payer une contribution à la SACEM et/ou la SPRE sur son évènement, en fonction des recettes générés lors de celui-ci. L'argent récolté ayant pour vocation de se retrouver dans la poche des auteurs, compositeurs et éditeurs dont les œuvres ont été diffusées par ces clients de la Sacem.


Les frais SACEM sont généralement situé autour des 11 % déduit sur les recettes du concert / festival.


Ces frais cachés se retrouvent donc également répercutés sur le client final, l'acheteur du billet pour le concert.


7-3 : LA TVA

Et oui, la TVA n'échappe pas au domaine du spectacle et de la musique. Bien que déductible si l'organisateur possède le statut d'entreprise ou d'association déclarée ayant une activité pouvant concurrencer une entreprise commerciale.


Il faudra déduire de la TVA à hauteur de 5,5 à 10 % par billet vendu.


gif

Vous l'aurez donc bien compris dans cet article, les organisateurs et promoteurs de concerts K-pop (et de concerts en général) ne chargent pas les prix par plaisir et afin de faire un maximum de bénéfices «dans le dos» des fans.


Ces tarifs représentent pour les organisateurs le moyen de rembourser les nombreux frais cachés, de faire vivre les artistes et les labels, mais également de faire vivre leur société ou association (production, salariés, intermittents du spectacle travaillant toute l'année sur les tournées des artistes et l'organisation...).







FIN DE L'ARTICLE

Nous espérons avoir répondu à vos questions concernant le tarif des places de concert pour les artistes K-pop sur des tournées européennes ou américaines.

Ps : Chaque groupe, promoteurs/organisateurs, et labels sont différents, et les estimations données sont ceux connus et sourcés par notre organisme. Cet article n'engage que nos équipes dans sa réalisation et ses estimations.


Si vous souhaitez vivre l'expérience de voir des artistes coréens se produire en France, n'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux @kdaysnantes, et suivre le festival de musique K-pop organisé chaque année sur Nantes, France par KDAYS NANTES.


Cet article a été entièrement rédigé par et pour le festival KDAYS NANTES, il est strictement interdit de plagier les éléments y apparents, sauf mention de cet article et du festival KDAYS NANTES, et accord écrit par l'équipe communication du festival.


Contact Presse/Communication/Blog : communication@kdaysnantes.fr

223 vues0 commentaire